Le coût des Jeux Olympiques 2021 à Tokyo

Finance

18/05/2022

Ce n’est un secret pour personne, les Jeux Olympiques coûtent très cher aux pays organisateurs ! C’est une réelle tradition qui revient tous les quatre ans et qui s’avère être presque plus un spectacle qu’un événement sportif ! Les pays organisateurs voient les choses en grand et n’hésitent pas à mettre la main à la poche !  Et si les Jeux représentent un gouffre financier en temps normal, ceux de 2021 l’ont été d’autant plus ! Voici comment Tokyo a dû doubler ses frais pour ces Jeux Olympiques 2021 !

Un coût astronomique 

Si Tokyo avait déjà prévu un peu plus de 7 millions d’euros pour ces Jeux Olympiques 2021 (ce qui est déjà, sans nous mentir, un prix très généreux), le prix total a plus de doublé, laissant la capitale japonaise avec un trou financier de pas moins de 15,5 millions de dollars. Eux qui avaient promis des Jeux sages, sans grandes constructions très coûteuses puisque la ville est déjà très équipée, se sont retrouvés pris au dépourvu. Mais qu’est ce qui a fait exploser le coût de ses Jeux Olympiques ?

Pas de spectateurs

La première raison est, évidemment, l’absence de spectateurs. Des Jeux Olympiques à huis clos, c’est une grande première et c’est la triste nouvelle qu’a annoncé la ministre japonaise en charge des Jeux Olympiques quelques semaines avant ceux-ci. A 65€ la place en moyenne et plus de 8 millions de billets achetés prévus, c’est près de 600 millions de dollars de perte qu’ont dû endurer l’organisation. A cela s’est ajouté l’annulation de grands sponsors comme Canon ou Ajinomoto, le géant de l’agroalimentaire car sans spectateurs, leurs stands et affiches publicitaires n’étaient pas assez rentables. C’est un réel coup dur car avec 2,5 millions de dollars versés pour parrainer ces Jeux, c’est un record… qui s’est effondré ! 

Le report d’un an 

Au vue de la situation sanitaire plus que compliquée en 2020, la capitale japonaise s’est retrouvée face à un mur. Cependant, ils ont fait le choix de reporter ces Jeux Olympique d’un an en espérant que la situation s’améliore plutôt que de les annuler !  Mais ce choix a eu un coût, et pas des moindres : près de 2,5 millions de dollars ! C’est pour toutes ces raisons que le Japon s’est retrouvé à signer un chèque de 15,5 millions pour ces Jeux Olympiques 2021. 

Il semblerait que le Japon soit maudit pour ce qui est des compétitions sportives : ils avaient déjà dû annuler des Olympiades en 1944 en raison de la Seconde Guerre mondiale, et ils ont doublé leurs dépenses cette année pour ces Jeux olympiques en pleine pandémie du Covid 19. Quoi qu’il en soit, c’était un très beau spectacle que les gens du monde entier ont regardé de chez eux, en direct à la télévision et nous attendons avec impatience ceux de Paris en 2024. En espérant pouvoir aller les voir directement des gradins !